Méditerranée Cactus & Succulentes
Retour vers ACCUEIL Retour vers LE MONDE DES SUCCULENTES
31
ADAPTATION DES PLANTES AUX MILIEUX SALÉS - PLANTES HALOPHYTES ET HALOPHILES
1) PLANTES HALOPHYTES ou PLANTES HALOPHILES L’adjectif HALOPHYTE a été créé pour caractériser les végétaux vivant sur des sols salés c’est-à-dire contenant une solution trop riche en sel, et par là, impropre à recevoir des cultures. D’une manière rigoureuse, « plante halophyte » n’est pas synonyme de « plante halophile », car certaines plantes halophytes, bien que pouvant résister à des accumulations importantes de sels dans le milieu extérieur, se comportent normalement sur des sols non salés. D’autes plantes halophytes ne peuvent se développer complètement qu’en présence de fortes concentrations salines : ce sont des plantes halophytes obligatoires, que l’on considère comme « plantes halophiles ». 2) ADAPTATION DES PLANTES A L’EXCÈS DE SELS Les cellules des plantes soumises à un tel environnement sont régies par les mécanismes physicochimiques de l’osmose assurant entre autres : - l’augmentation de la salinité du cytoplasme pour maintenir la pression osmotique adéquate; - la régulation de la perméabilité de la membrane cellulaire en fonction de la pression osmotique; - des mécanismes actifs de concentration ou d’excrétion des sels; et permettant aux halophiles de développer les stratégies suivantes : Réduire la transpiration : Pour contrer les pertes d’eau, les halophytes auront des feuilles petites et réduites, souvent modifiées en aiguilles ou en écailles et souvent une cuticule épaisse recouverte d’une couche cireuse. Exemple de milieu salé en Camargue ©WShadowgate Faire des réserves d’eau : Les plantes halophytes ont généralement des structures homologues à celles des organismes végétaux vivant dans les milieux arides. Contrôler l’entrée des sels : La plante limitera l’entrée des sels dans ses tissus via des membranes perméables sélectives ; les sels en excès seront stockés dans des vacuoles afin de limiter la concentration en sels. 3) MÉCANISMES PHYSICOCHIMIQUES DE L’OSMOSE Ce phénomène concerne uniquement les échanges entre deux solutions liquides qui ont des concentrations de soluté différentes, séparées par une paroi semi-perméable. L'osmose est le phénomène de diffusion de la matière, caractérisé par le passage de molécules de solvant d'une solution vers une autre à travers la membrane semi-perméable qui sépare ces deux solutions dont les concentrations en soluté sont différentes ; le transfert global de solvant se fait alors de la solution la moins concentrée (milieu hypotonique) vers la solution la plus concentrée (milieu hypertonique) jusqu'à l'équilibre (milieu isotonique).
©Wikipedia
La section RESSOURCES DE LA RÉGION SUD présente en groupe 4 : Succulentes de la région, un certain nombre d’espèces des milieux marins que l’on peut consulter page ……………………………………...SUCCULENTES HALOPHYTES RÉGIONALES